Accueil
À propos
Notre équipe
Contactez-nous
Fondation

Doit-on,oui ou non, faire stériliser notre animal?

Avant de choisir une race, il est important de se poser les questions suivantes :

  • Pourquoi est-ce que je souhaite adopter un chien?
  • Pourquoi maintenant?
  • Quelles conséquences l’adoption d’un chien aura-elle sur ma vie?
  • Chien de race ou chien croisé?
  • Mâle ou femelle?
  • Chiot ou chien adulte?
  • Ai-je les moyens d’entretenir un animal, au-delà du prix d’achat? (toilettage, nourriture, vaccins, stérilisation,pension, autres frais vétérinaires inattendus (maladies, accidents), assurances, matériel détruit par le chien)
  • Suis-je prêt à assumer la responsabilité financière, civile, pénale, légale qui vient avec la possession d’un animal vivant?
  • Où vais-je me le procurer? Éleveur ou refuge?
Choisir la bonne race de chien en fonction de son style de vie n’est pas toujours facile.  En fait, les critères sur lesquels nous nous basons sont rarement les bons. Beaucoup de gens choisissent une race de chien selon un coup de cœur ou selon son apparence, sans se demander s’ils sont capables d’offrir tout ce dont l’animal aura besoin.

Voici quelques critères que vous devriez prendre en compte avant de choisir une race au détriment d’une autre :

  • Appartement ou maison. Tous les animaux ne sont pas adaptés à la vie en appartement. Un bébé Saint-Bernard, par exemple, sera relativement facile à caser dans les premiers mois de votre vie commune. Cependant, lorsqu’il aura atteint 150 livres à l’âge adulte, il risque de se trouver à l’étroit dans un petit 3½ au quatrième étage. Outre l’espace occupé par l’animal, le bruit, le besoin d’exercice et le volume des excréments à ramasser sont des critères non négligeables.
  • Poils longs ou poils courts. Les chiens et les chats perdent leurs poils. C’est un fait et tous les futures propriétaires doivent faire le deuil d’une maison immaculée à moins de bien choisir la race de l’animal en conséquence. L’entretien change drastiquement selon la longueur du poil de votre animal. Êtes-vous prêt à investir dans des visites régulières chez le toiletteur ou dans un équipement adéquat pour toiletter vous-même votre animal, à la maison. Exemple de chien reconnu pour demander un entretien particulier : shihtzu, épagneul cocker, coton de Tuléar, terrier du yorkshire, sharpei, berger anglais, et bien d’autres.
  • Poids adulte. Il est parfois difficile de se faire une idée précise de la grosseur que peut atteindre certaines races lorsqu’on se retrouve devant un tout petit chiot tellement adorable. Avec le poids vient également la puissance du chien. Un chien plus gros et donc plus fort, jumelé à l’inexpérience en termes d’éducation canine de la part du propriétaire peut représenter un gros risque, voire un véritable danger selon la situation. De plus, le poids de votre animal influencera de beaucoup les coûts que vous aurez à débourser dans le futur. Tout est plus cher avec un gros chien. Que ce soit la nourriture ou les frais vétérinaires (beaucoup d’entre eux varie selon le poids), il faut vous attendre à avoir un budget beaucoup plus serré avec un grand danois qu’avec un chihuahua.
La race, en elle-même, devrait influencer votre décision. Sans tomber dans les préjugés, selon le groupe à lequel appartient la race du chien, vous pourrez observer certaines qualités bien particulières. Cependant, malgré les particularités d’une race, tous les individus sont uniques et cela ne représente pas une garantie.

Les chiens sont généralement classés en 10 groupes.

  • Chien deberger et de bouvier : berger allemand, berger belge, bergerShetland, bobtail, border collie, bouvier des flandres.
  • Pinsher, Schnauzer Molossoïdes, bouviers suisses : bouvier bernois, boxer, chien de montagne des Pyrénées, doberman, dogue allemand, léonberg, rottweiler, schnauzer.
  • Terriers: airedale, fox-terrier, jack russell terrier, scottish terrier, westie, basenji.
  • Teckels: teckel àpoil long, à poil ras ou à poil dur.
  • Spitz et primitifs : akita, shibainu,chow-chow, eurasier, husky de Sibérie, malamute, samoyède, spitz.
  • Chiens courants et chiens de recherche au sang : les bassets, beagle, les griffons.
  • Chien d’arrêt : les braques, épagneul breton, épagneul français, griffon d’arrêt à poil dur, pointer, setter anglais, setter irlandais.
  • Rapporteur de gibier, leveur de gibier, chien d’eau : cocker américain et anglais, flat-coated retriever, golden retriever, labrador retriever, springer anglais.
  • Chien d’agrément et de compagnie : bichon frisé, bichon maltais, bouledogue français, caniche, carlin, cavalier king-charles, chihuahua, cotonde Tuléar, dalmatien, épagneul papillon, lhassaapso, pékinois, shihtzu, terrier tibétain.
  • Léviers : Levrette d’Italie, lévrier afghan, lévrier anglais, Saluki, Barzoï, whippet.
 Les qualités du chien seront également influencées par le travail assigné à ce type chien. Il en existe une panoplie et l’éleveur est le mieux placé pour vous donner de plus amples informations sur ce sujet. En gros, le choix de race dépendra beaucoup de ce que vous désirez faire avec votre chien. On ne peut pas dire qu’une race est plus intelligente qu’une autre, mais elle sera sans doute plus habile pour certaines activités que pour d’autres. Certains problèmes de comportement sont transmis génétiquement et pourront être observés chez la majorité des individus d’une race plutôt qu’une autre, ainsi que certains problèmes de santé.

Lorsque votre choix se porte sur un chien croisé, on peut s’attendre à rencontrer certains des comportements des parents et les chances de surprises sont plus grandes. De plus, il est fréquent que vous ne connaissiez pas les parents dans le cas d’un animal croisé.  
Le meilleur conseil, si vous désirez adopter un chien, est de vous informer au maximum sur la race, sur ses particularités de caractère, ses besoins concernant l’exercice et l’entretien,bref sur ce qui vous attend si vous choisissez cette race. Informez-vous au près des professionnels de votre hôpital vétérinaire, des SPCA, des clubs canins, et même sur internet.  Voici les liens vers deux sites très intéressants à visiter avant d’acquérir un chien.

www.trouvetonchien.com

www.animatch.ca/fr

Pour plus de détails, voir le livre Le chien qui vous convient du Dr. Joël Dehasse, un vétérinaire comportementaliste français. Il offre des tableaux très intéressants de races classées selon la personnalité du propriétaire et le mode de vie de celui-ci.