Accueil
À propos
Notre équipe
Contactez-nous
Fondation

Doit-on, oui ou non, faire stériliser notre animal?

Beaucoup de fausses croyances circulent en ce qui concerne la stérilisation et nous tenterons ici de les démystifier.

L’âge idéal pour la stérilisation, des mâles comme des femelles, se situe autour de six mois. Il n’y a pas d’âge maximum pour stériliser un animal. Par contre, un animal âgé de plus de sept ans est considéré comme gériatrique et aura, par conséquent, une anesthésie plus risquée qu’un animal adulte ou pédiatrique.    

Lorsque l’animal est stérilisé plus tard, les avantages sont moindres que si l’opération avait eu lieu à six mois.

Pour les femelles, il n’est pas nécessaire de les laisser avoir leur première chaleur. Il n’y aura pas de changement suffisamment important de leur comportement pour justifier de retarder la chirurgie. Avant la première chaleur, on réduit à 0% les chances pour notre animal de développer une ou des tumeurs mammaires dans le futur (cancer du sein chez le chien ou le chat). Ce risque augmentera proportionnellement au nombre de chaleurs qui précèdent la chirurgie.

Voici quelques-uns des autres désagréments évités avec une chienne ou une chatte stérilisée :

  • Pyométrite : infection au niveau de l’utérus dont le seul traitement est justement la stérilisation
  • Problème de comportement
  • Les chaleurs (particulièrement pénibles chez la chatte)
  • Gestation non souhaitée : il suffit d’une fugue au bon moment et 63 jours plus tard votre famille s’agrandira.
  • Pseudo gestation : problème comportemental où la chienne ou la chatte aura tous les symptômes d’une femelle gestante ou en allaitement, sans qu’il y ait eu accouplement ou fécondation.

CHEZ  LES Mâles, les principaux problèmes évités par la castration sont les suivants:

  • Problème de comportement : comportement sexuel inapproprié, agressivité, fugue, marquage du territoire
  • Hyperplasie et autres problèmes de la prostate
  • Tumeur des testicules
L’hystéro-ovariectomie et la castration sont deux chirurgies de routine qui comportent très peu de risques anesthésiques, puisqu’elles sont, en général, effectuées sur des animaux jeunes et en bonne santé.

En gardant votre animal au repos et en portant une attention constante à la plaie de chirurgie, vous vous assurez la meilleure guérison qui soit. Pour toutes questions concernant l’intervention ou les soins post-opératoires, contactez-nous et il nous fera plaisir de vous rassurer.