Accueil
À propos
Notre équipe
Contactez-nous
Fondation
Les parcs à chiens peuvent être d’excellents endroits où aller faire de l’exercice avec son chien, en toute sécurité et sans gêner personne. Certaines règles doivent toutefois être respectées pour éviter que l’excursion ne devienne un véritable cauchemar.  
  1. Assurez-vous que la vaccination de votre animal est à jour. Pour considérer les vaccins de votre chiot comme à jour, la dernière dose de sa primovaccination doit avoir été administrée depuis un minimum de 2 semaines. Pour un animal adulte, il doit avoir reçu ses vaccins de manière assidue à toutes les années, conformément au protocole de vaccination de votre vétérinaire. Cela évite que votre animal ne tombe malade ou ne transmette une maladie à un autre animal. Les vaccins recommandés pour aller au parc à chiens sont le vaccin de base, le vaccin de bordetella et le vaccin de rage. Voir la section sur la vaccination.
  2. Assurez-vous que la vermifugation de votre animal est à jour. Puisqu’on ne sait jamais si tous les propriétaires sont aussi consciencieux que nous, nous vous recommandons de débuter une prévention parasitaire si vous comptez aller fréquemment au parc à chiens.  De cette façon, vous évitez de ramener des invités indésirables à la maison.
  3. Dans le même ordre d’idées, il est important de toujours ramasser les selles que votre animal pourrait faire sur place. Au-delà du civisme, cela permettra d’éviter la prolifération des parasites sur le site du parc à chiens.
  4. Évitez d’amener un animal que vous connaissez peu, au parc à chiens. Si vous ne connaissez pas les réactions de votre animal face aux différentes situations auxquelles il pourrait être confronté (gros chiens, petits chien, jeux plus robuste, compétition entre individus pour un jouet, …), les risques sont trop grands pour lui et pour les autres utilisateurs du parc. Les premières expériences de parc à chiens devraient se faire pendant des périodes peu achalandées, pour que vous puissiez bien observer les réactions de votre animal et lui permettre de s’acclimater.
  5. À faire avant votre première visite : pratiquez le rappel de votre animal. Dans l’énervement du jeu, il est possible que vous ayez plus de difficulté à vous faire entendre et obéir de votre animal. Plus votre animal répondra facilement et rapidement à l’appel de son nom, plus le départ se fera facilement. Cela peut également être utile pour permettre d’extraire l’animal d’une situation qui risque de s’envenimer et de devenir inconfortable pour lui.